Une guerre éternelle entre 3 clans mafieux... qui aura le contrôle?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Filippo Di Conti [Demoni] [à modifier]

Aller en bas 
AuteurMessage
Filippo Di Conti

avatar

Messages : 128
Age : 30
Localisation : Dans son modeste appartement

MessageSujet: Filippo Di Conti [Demoni] [à modifier]   Ven 9 Nov - 7:11

Nom : Di Conti
Prénom : Filippo
Surnom : Pippo, mais il déteste lorsque les gens utilisent ce surnom, le trouvant beaucoup trop enfantin.

Âge : 24 ans
Date de Naissance : 28 février 1988

Métier : Officiellement, Filippo a complété des études en comptabilité et gestion. Il occupe un poste de comptable dans une petite entreprise d’électronique installée dans la ville, sur le territoire du clan Demoni, tout près des limites du territoire du clan El Nino. Cependant, lorsqu’il n’est pas au travail ou lorsqu’on a besoin de ses services, Pippo se propose comme un homme de main réputé, cruel et malin qui n’a pas du tout froid aux yeux.

Clan : Demoni
Lieu de résidence : Filippo réside dans un modeste petit appartement à une quinzaine de minutes de marche de l’établissement où est établi le magasin d’électronique où il travaille.

Descriptif physique : Sa chevelure mi-longue, désordonnée et soyeuse, est d'une blondeur comparable aux champs de blé au milieu d’une journée chaude d’été. Cependant, malgré sa splendide couleur, elle laisse paraître sa peau un peu plus blanche qu'elle ne l'est en réalité. Filippo possède deux iris à la couleur aussi bleutée qu’un ciel dégagé de printemps qu’on croit y voir, mais qui laisse pourtant transparaitre davantage l’illusion de la froidure de la glace, surtout lorsqu’il se trouve dans les affaires concernant son clan. Mesurant environ un mètre quatre-vingt, le jeune homme est grand et svelte, voir maigrichon, semblant prêt à s’envoler lorsqu’une bourrasque souffle dehors. Il ne semble pas posséder une grande musculature, surtout lorsque ses bras sont cachés par le tissu de ses vêtements à la mode, mais soignés. Pourtant, vous devriez savoir que les apparences peuvent être parfois trompeuses. Sa silhouette élancée et bien taillée, lui vaut une certaine malédiction : il attire sous ses charmes bien des femmes seulement par sa présence, son charisme naturel.

Caractère : Lorsqu’il travaille dans son petit bureau, au fond de la boutique d’électronique, Filippo est calme et serein. Toujours de bonne humeur, il n’hésite pas à encourager son entourage à sourire et à rire en le faisant lui-même. Cependant, il cache souvent ses véritables sentiments derrière un masque qu’il a conçu et amélioré pendant des années. S’il n’aime pas particulièrement montrer son côté faible et parfois même un peu naïf, c’est sans doute dû à l’éducation qu’on a faite de lui. Dans sa famille axée sur le traditionnel italien, c’est la virilité et la force qu’on lui a apprise. Honte à celui qui pleurait ou qui avait peur ! C’est d’ailleurs certainement pour cette raison qu’en parallèle à son travail de comptable, Pippo s’est donné comme un homme de main cruel, malin et docile qui n’a pas froid aux yeux et qui n’hésite pas une seconde pour ce qui est d’exécuter les directives. Lorsqu’on lui confie un ordre ou une mission, le jeune homme le fait sans broncher, malgré le danger ou la bonne morale. Il n’est peut-être que le pion sur l’échiquier, mais son honneur et celle de sa famille, de son clan, ne sont jamais propos à discussion.

Particularité : Le jeune Italien possède deux pistolets argentés où est gravé un mot : «Ricordare ». Il les garde en permanence sur lui, dans un étui de cuir tanné qu’il porte souvent sous une chemise ou un gilet. S’il ne peut pas se permettre cet étui, il en trimbale au moins un dans un écrin brunâtre à sa ceinture. Malgré le cran de sécurité toujours rigoureusement enclenché, ses deux armes sont constamment chargées.


Histoire :
« Pippo, Gabe ! Ritornate alla casa! »1

Sono Pippo.2 Filippo Di Conti. Celle qui nous appelle, mon frère et moi, c’est ma Mamma. Comme sans doute tous les petits garçons, j’adore ma Mamma. Elle est douce, agréable, sociale et compréhensive. Et comme toutes bonnes mères italiennes, elle est fière de tout ce qu’elle possède, surtout ses hommes –pour cela, elle a été gâtée en ayant deux beaux garçons après six fausses couches tout en gardant son mari auprès d’elle–, un peu stricte car axée sur les bonnes mœurs italiennes ainsi qu’une formidable cuisinière, toujours à dans la petite cuisine, à nous concocter de bons petits plats. Évidemment, ils ne sont pas toujours copieux, même que parfois, en temps durs et froids, nous avons eu droit qu’à de la soupe à la tomate claire et peu goûteuse, mais elle n’en reste pas moins pour moi une cuisinière qui sait tout faire, même avec la moitié des ingrédients. Elle me semble parfois même comme une magicienne, capable d’étirer tout ce qui lui chante lorsqu’il n’en a pas assez pour la famille. Car nous ne sommes pas très riches. Nous vivons même dans une petite maison empruntée du clan des Demoni, quelque part au nord de l’Italie, dans la petite ville de Pian Cansiglio, près de la Slovaquie et de l’Autriche. Papà a beau avoir deux emplois, nous en vivons pas aisément. Mais ne vous étonnez pas. C’est quelque chose de courant dans la famille Di Conti. De père en fils, nous occupons depuis des générations maintenant un poste d’homme de main chez les Demoni. Nonno3 l’était. Il a formé Papà qui l’est à son tour et qui me forme depuis mes dix ans. J’espère devenir un bon homme de main pour qu’il soit fier de moi, mais aussi pour pouvoir aider la famille, avoir plus d’argent, pour vivre un peu mieux. Cependant, je me demande bien : Papà a un caractère bien trempé. Il est strict, se tient droit, parle toujours fort comparé à Mamma qui a une voix toute mielleuse, n’a peur de personne ni de rien. Il est intelligent, fort et courageux. Il m’a même déjà raconté qu’une fois, à lui seul, pendant une de ses missions, il avait tué six personnes avec ses pistolets argentés qu’il m’a montrés une fois. C’est beaucoup. Moi, je ne pense pas y arriver. Je ne suis pas aussi grand et fort que Papà. Je n’ai pas du tout une grosse voix qui fait peur. Quand je dis ça, il me pince fort les joues et il commence à rire. Je ne sais pas ce que ça veut vraiment dire, mais ça me réconforte un peu. Parce que j’ai vraiment envie d’aider Papà, Mamma et Gabriele. Les protéger aussi. Ma mère le dit toujours. On ne sait jamais ce qui peut arriver demain. Peut-être que Papà ne sera plus là, comme il est arrivé avec Nonno, il y a longtemps. Je n’étais pas là, mais je crois leur histoire : quand j’étais encore petit, Nonna4 vivait avec nous dans la maison avant de mourir quand j’avais six ans. Gabriele en avait juste un, donc il ne s’en souvient plus très bien.

« Vostro padre ha qualche cosa da dirvi.
_ Il clan Demoni ha del nuovo lavoro per me. Ma per questo fare, dobbiamo traslocare di qui. Non vivremo più in Italia. C'è già un'altra casa che c'aspetta in un'altra città. »5

~*°*~

Sono Filippo. Filippo Di Conti. Je ne comprends pas pourquoi mon père a décidé d’accepter ce changement de location. Je comprends bien que c’est pour le travail, pour le clan des Demoni. Ils avaient besoin de lui là-bas. En fait, ceux que je ne comprends pas, ce sont ces illustres du clan qui ont mis mon père en danger. Car cette ville est bel et bien dangereuse. À peine deux mois après notre déménagement, nous l’avons vu rentrer à la maison, la chemise dégoutante de sang. De son sang. Fort heureusement, il ne s’agissait que d’une blessure à l’épaule gauche. Pourtant, tout récemment, encore, on l’a blessé à l’œil durant l’une de ses missions. Nous avons tous craint qu’il ne le perde, mais ce ne fut pas le cas. Il a pourtant perdu soixante-dix pourcent de sa vue. Cette blessure a évidemment mit fin à sa carrière d’homme de main. Il travaille toujours pour les Demoni, mais dans une section différente, ne pouvant plus être aussi productif au front, dans le feu de l’action. Heureusement, lorsque l’incident c’est produit, j’avais déjà dix-sept ans. Cela voulait donc dire pas encore assez mature pour travailler comme un homme de main accompli, mais bien assez pour exécuter quelques commissions au sein du clan. Comme le nouveau salaire de mon père ne suffisait plus en plus de celui qu’il avait toujours –il est cordonnier–, j’ai pu aider la famille à subvenir à ses besoins, d’autant plus que je me préparais à commencer mes études supérieures en comptabilité. Et c’est ce que je fais toujours : je suis comptable dans une petite entreprise et homme de main dans mes temps libres. Comme l’avaient été autrefois Nonno et Papà.
Je l’avais bien dit : les Di Conti servent le clan Demoni de père en fils, de générations en générations. Et ce, malgré les horreurs qu’a connus ma famille.
Non abbiamo la scelta.6


Bref Descriptif Des Parents:
Son père, Romano Di Conti, est un grand homme aux cheveux courts et bruns et aux yeux bleus. Sa carrure est plutôt carrée et avait tout d’impressionnante dans ses jeunes années. Malgré la vieillesse, il se tient toujours droit. Il est autoritaire et fier. Malgré ses airs un peu distants de père que rien n’ébranle, il porte un amour inconditionnel à sa femme et ses deux seuls enfants. C’est même sans doute pour cette raison qu’il ne manque pas une occasion de les critiquer, une façon détournée de les former du mieux qu’il le peut pour qu’ils deviennent de grands et fiers garçons. Cependant, il les complimente aussi de sa façon lorsque l’évènement se montre. Son ex métier d’homme de main lui a valu bien des blessures. C’est bien pourquoi une dizaine de cicatrices sillonnent son torse et ses bras, certaines plus marquées que d’autres. Il a aussi perdu soixante-dix pourcent de la vue de son œil gauche.
Sa mère, Francesca Di Conti, est un peu plus petite de son père. À son opposé, elle possède de grands cheveux blonds, mais garde de semblables yeux bleus. Épouse et mère modèle, elle est gentille, compréhensive, docile et affective. Elle est cependant plutôt faible, ce qui lui a valu six fausses-couches avant d’avoir ses deux garçons. Avec les années à servir trois hommes, elle est devenue une cuisinière hors-pair malgré la pauvreté de la famille qui ne lui laissait parfois que le choix de servir des pâtes au jus de tomates à la table. Elle tentait cependant toujours à y rajouter une petite touche pour rehausser le goût. Enfin, comme toutes bonnes mères, elle materne un peu trop son mari et ses enfants qui n’ont pourtant pas l’air de s’en indigner… Lorsqu’il ne s’agit pas de leur travail d’homme de main.
Bref Descriptif Des Frères Et Sœurs:
Filippo n’a qu’un petit frère, Gabriele Di Conti. Ils sont séparés par quatre fausses-couches donc par environ cinq ans. Il a donc dix-neuf ans. Il a, comme son père, des cheveux bruns et de grands yeux bleus. Il ressemble beaucoup à son grand frère au niveau du visage et pourrait même passer comme son frère jumeau si ce n’était que de ses cheveux. Malgré leur différence d’âge, son frère et lui possèdent une très belle et profonde amitié. Lorsqu’ils étaient encore jeunes, ils passaient le plus clair de leur temps à jouer ensemble avec les autres enfants du village où ils vivaient et la fréquence de leurs jeux ensemble a davantage augmenté lorsque la famille a déménagé, leur mère leur interdisant de sortir trop loin de la maison pour jouer, la ville étant bien trop dangereuse pour des enfants de leur âge. Mais il était évidemment inutile de penser une seule seconde de partir et laisser leur père derrière. Il partage une grande partie de la même personnalité de Filippo : jovial, mais serein.
Bref Descriptif Des Oncles, Tantes, Cousins, Cousines :
Autant Romano et Francesca ont des familles nombreuses. Filippo et Gabriele ont donc douze oncles et tantes, sans compte leur mari et leur femme. C’est donc une kyrielle de cousins et de cousines qu’ils ont là. Malgré leur position dans le clan des Demoni, ce n’est pas tous les hommes qui travaillent en tant qu’homme de main, certains arrivant plus à subvenir à leur besoin avec leur emploi que d’autres, certains ayant une femme venant d’une meilleure famille ou bien travaillant elle aussi. La plupart de leurs oncles et tantes demeurent en Italie, seul un de leur oncle et sa famille s’étant établi dans la même ville qu’eux, après une même demande du côté des gens plus illustres du clan par manque d’effectif. Malgré la distance qui les sépare, la grande famille Di Conti tente toujours de se retrouver le plus souvent possible afin de célébrer ensemble, même s’il n’y a pas de motif apparent. « Ogni giorno è un giorno di festa poiché siamo riuniti tutti. »7 est une maxime répétée souvent dans la famille.
Bref Descriptif Des Ancêtres:
Depuis fort longtemps, la famille Di Conti stagne dans les plus bas échelons de la société. C’est en se faisant promettre des sommes d’argent en échange de travail salissant au sein du clan de Demoni qu’ils ont pu survivre. C’est donc une sorte de tradition : de père en fils, les Di Conti s’instruisent au métier dangereux d’homme de main pour mieux subvenir à leurs besoins, n’ayant pas les moyens de ne garder qu’un seul emploi. Dans la branche moins élargie de la famille de Filippo, il se passe, de père en fils aîné deux pistolets argentés où est gravé « Ricordare ».

Image de référence :
Filippo
1.
2.
3.
4.
5.

Gabriele
1.
2.
3.
4.
5.

Romano & Francesca
1. R
2. R
1. F
2. F
1. R&F
2. R&F
3. R&F
4. R&F


_________________________________________________________________________________
1 « Pippo, Gabe ! Retournez à la maison ! »
2 Je m’appelle Pippo.
3 Grand-papa
4 Grand-maman
5 « Votre père a quelque chose à vous dire.
_ Le clan Demoni a du nouveau travail pour moi. Mais pour ce faire, nous devons déménager d'ici. Nous ne vivrons plus en Italie. Il y a déjà une autre maison qui nous attend dans une autre ville. »
6 Nous n'avons pas le choix.
7 « Chaque jour est un jour de fête puisque nous sommes tous réunis. »

°~________°°_________~°
Filippo Di Conti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Filippo Di Conti [Demoni] [à modifier]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval pourrait-il demander un référendum pour modifier la constitution de 87 ?
» Stormraven... Modifier ou pas
» [Vends] Compte Tour Conti Neuf ! Emballé !
» Astuce : modifier les bonus de course sans logiciel
» Existe-t-il un logiciel pour modifier une rom 3ds?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wafia :: Général :: Personnages-
Sauter vers: